Why nobody is happy / 2016 / 20cmx15cm each (14 sheets) / ink on paper ●

why-nobody-is-happyweb

● From January to December 2016, I collected a title from the Markets section of the Financial Times website from Monday to Friday. These sentences are then reproduced letter by letter using stamps like the old way of printing the newspapers. One title of the day per line. Forming a journal of the year 2016, but from a purely economic angle, these titles of the Financial Times have already lost part of their substance and show their ephemeral essence.

● De janvier à décembre 2016, j’ai collecté du lundi au vendredi un titre de la section Marchés du site internet du Financial Times. Ces phrases sont ensuite reproduites lettre par lettre à l’aide de tampons un peu comme les anciens moyens d’impressions des journaux. Un titre du jour par ligne. Formant ainsi un journal de l’année 2016, mais sous un angle purement économique, ces titres du Financial Times ont déjà perdu une partie de leur substance et montrent leur éphémérité.

why-nobody-is-happydet

Publicités